Taubira comparée à un singe : décision judiciaire historique

 

C’est une décision historique que  le Tribunal de Grande Instance de Cayenne en Guyanne française a rendu le 15 juillet 2014. L’association Walwari avait déposé une plainte pour injure raciale et provocation à la haine raciale après les propos tenus à l’encontre de Christiane Taubira dans le magazine Envoyé Spécial par Anne-Sophie Leclère, ex-tête de liste FN aux municipales.

Elle a été condamnée  à 9 mois de prison ferme, 5 ans d’inéligibilité et 50 000 € d’amende pour avoir comparé la Garde des Sceaux, Christiane Taubira, à un singe. Le Front national à écopé dans le même jugement de 30 000 € d’amende.

« Je  préfère la voir dans un arbre, c’est une sauvage »

La candidate FN avait en effet posté sur sa page Facebook un photo-montage présentant la ministre de la justice à côté d’un singe et déclaré par la suite dans un reportage : « À la limite, je préfère la voir dans un arbre après les branches que la voir au gouvernement ». « Elle débarque comme ça, c’est une sauvage quoi » avait-t-elle ajouté.

C’est une condamnation exemplaire à plusieurs titres. D’une part, alors que la parole raciste et xénophobe s’est libérée en France, le tribunal a voulu envoyé un message fort à tous ceux qui banalisent de tels propos. D’autre part, c’est un message envoyé aussi directement à l’ex-tête de liste FN et au Front National. En effet, le jugement a été prononcé en l’absence des intéressés qui ont affiché leur mépris pour le tribunal en ne prenant même pas la peine de se faire représenter par un avocat.

Nul doute qu’après cette sévère condamnation, Anne-Sophie Leclère et le Front National trouveront un avocat pour faire appel de la décision. En tout état de cause, même si cette décision est modifiée en appel, elle aura eu au moins le mérite de faire réfléchir la société française sur la banalisation de la haine raciale et de la xénophobie.

L’hebdomadaire d’extrême droite Minute, qui avait aussi comparé Christiane Taubira à un singe en 2013, sera jugé le 24 septembre à Paris.

You may also like...

1 Response

  1. Anonymous dit :

    Je suis parfaitement d’accord.
    L’effervescence médiatique autour de cette affaire est significative de la surprise que cela suscite.
    Remercions nos anciens d’avoir implémenté des lois pour éviter que l’on refasse les mêmes erreurs d’antan et nous faire aller dans le bon chemin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *